Consulter la présentation

Connexion
Pour des raisons techniques, il se peut que la présentation ne s'affiche pas exactement comme dans le fichier original au sein de cet aperçu.
Interroger une sociologie de l’appropriation professionnelle des TICE, comme point de convergence d’enjeux organisationnels macro et micro sociaux. Notre hypothèse : les TICE constituent une médiation messagière d’adaptation proche des entreprises, nouveau paradigme. Sans modèles d’usage, les cadres théoriques de l’appropriation d’objet technique, la sociologie de la professionnalisation, l’analyse des évolutions des contextes professionnels, identitaires et culturels, sociaux sont en jeu, avec la notion de dispositif (Foucault), le rôle des certifications (C2i2e) plus prégnants (circulaire de 2005, arrêtés de 2010 et 2011). Repérer des genèses d’usages professionnels, les rapports évolutifs formateurs-technologies, l’impact de dispositifs. Quel rôle des certifications dans le développement professionnel de la condition enseignante ? Quelles représentations des formateurs des usages TIC ? Le développement des usages professionnels est lié en partie aux identités professionnelles et implique des changements d’organisation (cf. image professionnelle du formateur utilisateur des TICE, différences disciplinaires, apports réels). Nos enquêtes (26 IUFM/ 699 réponses puis entretiens, recherche ENS Lyon) révèlent que l’ensemble de la communauté des formateurs reconnaît que les technologies deviennent des outils nécessaires pour l’ensemble des disciplines. L’impact des dispositifs instrumentés sur les modes de travail des IUFM interroge les enjeux technologiques et managériaux et renouvelle la notion d’injonction paradoxale.
Auteur(s) : BESSIERES, Dominique
Type : orale
Bloc : (J2-6) TIC et formation initiale des enseignants