Consulter la présentation

Connexion
Pour des raisons techniques, il se peut que la présentation ne s'affiche pas exactement comme dans le fichier original au sein de cet aperçu.
Soucieux d'ouvrir l'accès à la formation d'enseignants de qualité, à un plus grand nombre, le Gouvernement du Sénégal a instruit la FASTEF d'initier, à partir de 2010, parallèlement à la formation en présentiel (FP) des professeurs, une formation à distance (FAD) par le canal de la plateforme elearning moodle. L'objectif de cette communication est de montrer que la FAD est une modalité aussi performante que la FP, à travers les pourcentages de réussite et d'échec de ces candidats aux diplômes professionnels délivrés par la FASTEF (CAEM et CAES), ainsi que leurs notes respectives dans les 6 épreuves subies en comparant les indices de position et de dispersion de leurs distributions respectives. Il ressort ainsi de l'analyse des résultats, en termes de taux de réussite et d'échec aussi bien pour le CAEM que pour le CAES, les meilleurs scores sont enregistrés par la FAD. En outre, l'analyse comparative des indices des distributions relatives aux différentes disciplines constitutives des épreuves du CAEM et du CAES, a révélé, entre les deux types de formation des indices quasi identiques dans certains et dans des autres de faibles écarts, le plus souvent en faveur de la FAD. .
Auteur(s) : CAMARA, El Hadji Habib
Type : orale
Bloc : (V2-8) TIC et formations à distance