Colloque international sur les TIC en éducation
Accueil Navigation Connexion Partager

Consulter la présentation

Pour des raisons techniques, il se peut que la présentation ne s'affiche pas exactement comme dans le fichier original au sein de cet aperçu.
Si le recours à des images et/ou à des environnements virtuels est fréquent pour évaluer les compétences spatiales des individus (Guilford et Zimmerman, 1948; Wallet et al., 2009), les expériences réalisées à partir de séquences vidéographiées sont plus rares. Partant des résultats obtenus lors des deux premières années de recherche (Duroisin, 2011-2012, 2012) et cherchant à utiliser un environnement dynamique et sensoriellement plus riche (Steuer, 1992) que des supports photographiés, une expérience basée sur l’utilisation de séquences vidéographiées est menée. Les adolescents, âgés de 12 à 14 ans, visionnent, selon trois modalités définies (nuances de gris, couleurs et images-miroir), des séquences filmées présentant des itinéraires de complexité différente. L’objectif est d’évaluer leur capacité de décentration (Piaget et Inhelder, 1948; Beaudichon et Bideaud, 1979) et de transfert de connaissances spatiales (Siegel et White, 1975; Wallet et al., 2009). La communication s’articule en deux temps. D’une part, l’utilité du support vidéo pour mettre à l’épreuve les compétences spatiales est discutée; d’autre part, quelques résultats obtenus par l’élaboration de cartes cognitives (Tolman, 1948; Downs et Stea, 1973; Felonneau, 1994), de reproduction d’itinéraires et de classification chronologique d’images sont présentés.
Auteur(s) : DUROISIN, Natacha; DEMEUSE, Marc; MAINDIAUX, Antoine
Type : orale
Bloc : (J2-H) Symposium 1
Précédente Suivante