Consulter la présentation

Connexion
Pour des raisons techniques, il se peut que la présentation ne s'affiche pas exactement comme dans le fichier original au sein de cet aperçu.
Avec l’immense bassin d’information offert par le Web, il n’est pas étonnant que la recherche d’information soit une des principales activités effectuées avec les TIC par les élèves du primaire et du secondaire au Québec (Karsenti et Collin, 2011). Or, derrière cette manne se dresse une myriade d’écueils sur lesquels ils pourraient se heurter, notamment la surinformation, la désinformation et le plagiat. Il est donc capital qu’ils soient formés pour chercher, évaluer, utiliser et créer l’information de manière efficace sur le Web, bref d’acquérir des compétences informationnelles adéquates. Celles-ci font d’ailleurs partie des compétences visées par le ministère d’éducation québécois (MEQ, 2001), et on exige des enseignants actuels et futurs de les maîtriser afin d’être en mesure de les enseigner aux élèves (Karsenti et Dumouchel, 2010). Afin de vérifier si ces derniers possèdent ces compétences et sont prêts à les enseigner, nous présentons les résultats d’une étude auprès de quelque 150 futurs enseignants québécois sur leurs habitudes de recherche sur le Web ainsi que sur leur sentiment d’auto-efficacité envers lesdites compétences et leur préparation à les enseigner. Une discussion des obstacles et des pistes de solution au développement de ces compétences viendra clore cette communication.
Auteur(s) : DUMOUCHEL, Gabriel; KARSENTI, Thierry
Type : orale
Bloc : (J2-4) Compétences informationnelles