Consulter la présentation

Connexion
Pour des raisons techniques, il se peut que la présentation ne s'affiche pas exactement comme dans le fichier original au sein de cet aperçu.
En France, un arrêté de décembre 2010 définit un nouveau cadre pour le C2i2e, le contexte de son application ayant évolué (IUFM intégrés aux universités, mastérisation de la formation, demandes accrues de certification, obligation de posséder le C2i2e avant recrutement). Désormais, le C2i2e concerne enseignants et formateurs, du niveau scolaire à l’enseignement supérieur ; l’arrêté introduit l'autorisation à délivrer le certificat pour les établissements ; il impose le dossier numérique de compétences. Pour l’année 2011-2012, une soixantaine d’universités a obtenu l’autorisation de mise en œuvre de la certification et est entrée en phase d’opérationnalisation des dispositifs de formation et de certification. La MINES finance une étude construite autour d’une enquête en ligne et d’une enquête qualitative sur la mise en place du C2i2e dans ces universités. Le C2i2e répond à une préoccupation du ministère de créer une dynamique dans le développement des technologies numériques en milieu scolaire. Le cadre théorique articule deux entrées ; celle des enjeux technologiques et managériaux et notamment des injonctions paradoxales (Assude et al., 2010) ; celle des modèles de la compétence sous-jacents aux dispositifs et des tensions entre les logiques à l’œuvre, régulation des processus versus appréciation de performance.
Auteur(s) : BESSIERES, Dominique; LOISY, Catherine; BÉNECH, Pierre; FONTANIEU, Valérie; VILLIOT-LECLERCQ, Emmanuelle
Type : orale
Bloc : (J2-6) TIC et formation initiale des enseignants